Retrouvez la lettre hebdomadaire de Comme une orange

 

Vous n'êtes pas encore abonné à la lettre de Comme une orange, suivez le lien :

Vendredi 21 mai 2021 La non fiction narrative

Vendredi 14 mai 2021 J'aimerais vous parler d'elles

Vendredi 07 mai 2021 Mortelle la newsletter

Vendredi 30 avril 2021 Les conseils des lecteurs

Vendredi 23 avril 2021 Cette période est cécidément très "space"

Vendredi 16 avril 2021 La newsletter dont vous êtes le héros

Vendredi 09 avril 2021 Programme de vacances

Vendredi 02 avril 2021 Réservé aux enfants 

Vendredi 26 mars 2021 C'est combien chez vous 

Vendredi 19 mars 2021 Et si la poésie nous rendait le monde plus doux

Vendredi 12 mars 2021 Lectures pour un weekend pluvieux

Vendredi 5 mars 2021 Aller à l'essentiel

 

Ou abonnez-vous ici et...

 

 

...Chaque vendredi soir, recevez les nouvelles de Comme une orange !

Merci !

 

En ce début 2021, je veux vous dire Merci !

Je veux vous remercier de votre soutien, de votre fidélité. Tout au long de l'année 2020 si difficile pour pour vous tous, vous avez été aux côtés de Comme une orange, vous nous avez fait confiance.

Vous avez acheté des livres pour vous, vos enfants, vos proches... Vous avez suivi nos conseils, avez joué le jeu du cliquez et collectez.

Nous avons fait de notre mieux, espérons avoir été à la hauteur et serons à vos côtés dans notre beau quartier bien motivés à vous faire partager notre passion pour les livres.

Merci... Infiniment...

Et vive 2021 !

 

En France, les grands prix littéraires sont remis à l'automne. De fin octobre à mi-novembre, en l'espace de trois semaines, les proclamations s'enchaînent. A l'étranger, les prix sont moins concentrés dans le temps. Aux Etats-Unis, deux prix sont très prestigieux et ont des échos dans le monde entier :  le prix Pulitzer remis en avril et le National Book Award remis en novembre.
Le prix Pulitzer 2020 a été remis à Colson Whitehead pour Nickel Boys. A noter que Colson Whitehead a déjà obtenu le prix Pulitzer pour Underground Railroad. Alors qu'en France, le prix Goncourt, par exemple, ne peut être remis à un auteur déjà récompensé.
En Italie, le fameux prix Strega a été remis en juillet à Sandro Veronesi pour son roman Il Colibri. Ce roman est  en cours de traduction et sortira en janvier 2021 en France chez Grasset. Sandro Veronesi a lui aussi déjà reçu ce prix pour un roman dont le titre français est Chaos calme.
Les prix français, américains et italiens couronnent uniquement le dernier roman paru. D'autres jurys procèdent différemment. En Espagne, le prix Cervantès et, en Allemagne, le Georg-Büchner-Preis récompensent un écrivain pour l'ensemble de son œuvre ou pour sa carrière littéraire. 
Également très prestigieux, le Man Booker Prize récompense chaque année en novembre un roman écrit en anglais et publié au Royaume-Unis et en Irlande. En 2019, le prix a été remis à deux romans : Les testaments de Margaret Atwood (Canada) et Fille, Femmes, Autre de Bernardine Evaristo (Nigéria).
La plupart des prix s'accompagnent de la remise d'une somme d'argent parfois symbolique, d'une bourse ou encore d'un objet d'art. Dans tous les cas, l'obtention d'un prix prestigieux permet au moins de "booster" les ventes.

Une BD sur 3 vendues en France est un manga (漫画). Popularisés en 1990 par les éditions Glénat qui publièrent Akira puis Dragon Ball, les mangas sont devenus depuis un vrai phénomène d’édition auprès des jeunes lecteurs. Durant la décennie 2000, leur vente a progressé de 500 %, plaçant l’Hexagone au 1er rang des pays importateurs ! Les mangas se lisent de droite à gauche en commençant par la dernière page. Il sont la plupart du temps en noir et blanc et comptent un nombre important de planches. Le manga est le plus souvent une série avec un nombre de volumes qui peut être très important.

 

Les mangas sont traditionnellement classifiés en fonction de l'âge et du sexe du lectorat visé. Il existe six classes démographiques :

Kodomo (子供) pour un public jeune (moins de 10 ans), quel que soit son sexe. Les séries incontournables de cette catégorie sont Dragon Ball, Pokemon, Yo-Kai watch, Chi, une vie de chat...

Shōnen (少年) pour un public masculin jeune, de 8 à 18 ans. Il est le genre le plus représenté et le fer de lance du succès du manga en France. C'est un genre codifié véhiculant très souvent le même type de valeurs tel que le dépassement de soi, l'amitié, la justice, la bravoure. A partir de 8 ans, nous conseillons : Fairy Tail, One piece. Dès 10 ans, nous avons sélectionné : Black clover, Naruto, Boruto, Captain Tsubasa, Eden zero, Fire force, Koro quest, My Hero Academia, Splatoon, One punch man, Jujutsu Kaisen, Dr Stone. A partir de 12 ans : Demon Slayer, Hunter X Hunter, Soul Eater, The promised Neverland, Assassination Classroom. A 14 ans, vous pourrez lire : L'attaque des titans, Platinum End, Cité Hunter, Chainsaw man, Quartier lointain, La cantine de minuit.

Shōjo (少女) pour un public féminin jeune, de 8 à 18 ans. Ces récits abordent des sujets variés tels que la musique, l'école, le sport, la mode avec pratiquement toujours comme toile de fond des histoires d'amour. Ce genre possède ses propres codes graphiques, avec entre autre l'accent mis sur les expressions, ou encore des graphismes tout en finesse. A partir de 10 ans, la série L'Académie d'alice est bien adaptée. A 12 ans, nous conseillons Fruit Basket, Les Chroniques d'Azfaréo, à 14 ans : En Scène.

Seinen (青年) pour un public masculin de 16 ans et plus. Le seinen reprend les thèmes abordés dans les shonen, les intrigues sont toutefois plus complexes, les personnages plus subtils, torturés ou réalistes. Citons Les gouttes de dieu, Akira, Le tigre des neiges, Bride stories.

Josei (女性) pour un public féminin adulte, 16 ans et plus. Les intrigues y sont plus complexes que dans le shôjo. Les relations amoureuses, la séduction sont souvent les sujets centraux de ces récits, tout comme les préoccupations des jeunes femmes modernes telles que le célibat, le travail, le partenaire idéal, le mariage etc...

Seijin (成人) pour un public adulte, 18 ans et plus.

 

Les mangas se lisent originellement de droite à gauche (ce qui correspond au sens de lecture japonais), en commençant par la dernière page. Ils sont presque toujours publiés en noir et blanc. Les mangas comptent souvent un nombre important de pages (planches). Quand une bande dessinée européenne contiendra une quarantaine de planches, le manga en comptera plus d'une centaine, voire plus de deux cents. Par ailleurs, le manga est le plus souvent une série en plusieurs volumes.  

 

 

Voici le quinté gagnant des ventes de Comme une orange du 15 août au 30 septembre 2020

Dans un contexte lié à la crise du corona virus qui a touché de plein fouet toute la filière du livre, on nous annonçait une rentrée littéraire resserrée. Oups... 511 romans contre 524 l'année dernière :).
Qu'à cela ne tienne, je crois que nous pouvons vous annoncer une rentrée qui vous séduira.
Nous allons assister au retour d'Emmanuel Carrère absent depuis 2014, de Laurent Mauvigner qui n'avait rien publié depuis le très bon "Continuer" en 2014 et de Négar Djavadi dont vous aviez beaucoup aimé "Désorientale".
Vous aviez énormément apprécié "L'été des quatre rois", Camille Pascal revient et nous invite cette fois à la Cour de Louis XV. Nous retrouverons également Véronique Olmi après "Bakhita", Alice Ferney après "les bourgeois" et Franck Bouysse qui avait suscité l'enthousiasme avec "Né d'aucune femme". Serge Joncours dont nous avions beaucoup soutenu "Chien loup" nous livre un roman ample "Nature humaine" dans lequel nous retrouverons certains de
ses thèmes de prédilection : opposition ville-campagne, nature, engagement. Je pourrais aussi parler d'Alice zeniter (prix Goncourt des lycéens avec "l'art de perdre"), de Miguel Bonnefoy que nous avions reçu pour "sucre noir", de notre chère Marie-Hélène Lafon et bien sûr de l'indispensable Amélie Nothomb. En littérature étrangère, Colson Whitehead ("Underground railroad") revient avec un second prix Pulitzer pour "Nickel Boys", nous avons été impressionnées par le magnifique roman publié chez Gallmeister "Betty" de Tiffany McDaniel.

Et plein d'autres dont nous vous parlerons... De quoi vous mettre l'eau à la bouche !

Alors rendez-vous à partir du 19 août !

D'ici là, n'hésitez pas à faire vos réservations.

Le super programme de fidélité de Comme une orange

Carte de fidélité Librairie

La librairie Comme une orange vous propose un programme de fidélité très avantageux. La carte de fidélité de Comme une orange est :

- dématérialisée (fini les cartes perdues, oubliées !),

- gratuite (intéressante dès le premier achat),

- sans limitation de durée. Elle vous permet de cumuler 5% sur toutes vos emplettes de livres (5% est le taux de remise maximum autorisé par la loi).

 

Au 10ème passage en caisse, vous bénéficiez d'une remise de 5% sur le cumul de vos achats. Que vous soyez petit ou grand lecteur, votre fidélité est récompensée.

Outre Manche, une petite étude publiée dans « The Independent », a été menée sur 123 personnes concernant leurs goûts en matière de lectures, de séries et de télévision. Ce qu’il en sort va ravir les fans de livres puisqu’il en résulte que ce sont ceux les plus sympas ! Évidemment chaque catégorie de livres en dit plus sur le lecteur. Ainsi, les amateurs de fictions sont plus ouverts avec les autres, ceux préférant les romances montrent plus d’empathie et les adeptes de livres humoristiques collectionnent les amitiés.
Une bonne raison de parcourir ce site et de passer nous voir à la librairie !

Voici une sélection d'ouvrages sur la générosité, la gentillesse et la bienveillance.
empty