J'ai un tel désir de voir ton visage

Donnez votre avis

Cet ouvrage n'a pas encore été noté

J'ai un tel désir de voir ton visage

Marie Laurencin et Nicole Groult, une histoire d'amour peu banale. L'une est une peintre connue, ancienne maîtresse d'Apollinaire, l'autre une couturière talentueuse et créative, soeur de Paul Poiret et mariée à André Groult. Nous suivons leurs deux destins incandescents dans le Paris de la Belle Époque, de 1907 au début des années vingt, lorsque naît la première fille de Nicole. « C'est toi le père », dira Nicole à Marie. L'enfant s'appelle Benoîte Groult. Marie Laurencin a épousé un baron allemand juste avant la Grande Guerre ce qui lui vaut un exil de plus de cinq ans en Espagne. Elles s'écriront des centaines de lettres. Que leur désir réciproque puisse être coupable ne leur vient pas à l'idée, elles existent en marge de l'hypocrisie, naturellement. Elles devancent leur temps, sans autre revendication que leur liberté et leur plaisir. Entourées d'Apollinaire, Picasso, Braque, Rousseau, Picabia, Roché, elles ne laisseront personne briser leur entente qui durera toute la vie.

  • EAN 9782234083363
  • Disponibilité Disponible
  • Nombre de pages 320 Pages
  • Longueur 22 cm
  • Largeur 14 cm
  • Épaisseur 3 cm
  • Poids 416 g
  • Distributeur Hachette

Rayon(s) : Littérature générale > Romans & Nouvelles

Françoise Cloarec

Françoise Cloarec est psychanalyse et peintre, diplômée des Beaux-Arts de Paris. En 2008 elle publie chez Phébus Séraphine, ouvrage consacré à Séraphine de Senlis, peintre inclassable, et qui eut un grand succès de même que le film de Martin Provost qui en en est inspiré. Paraît en 2010, toujours chez Phébus, Storr, architecte de l'ailleurs, artiste tout aussi inclassable que Séraphine Louis. Et pour montrer l'étendue de sa curiosité sort aux éditions Noir sur Blanc en 2013 L'Âme du savon d'Alep.

empty