Un voyage à Cuba !

 

Librairie Comme une orange Lectures Cuba

 

Cuba est une destination pas comme les autres, à l'atmosphère très particulière, où se mêlent tout à la fois la difficulté et la joie de vivre, le présent et le passé. Vous prévoyez un voyage à Cuba, voici quelques ouvrages pour préparer votre voyage et vous mettre dans l'ambiance.

Nous vous avons sélectionné des guides, des beaux livres, des livres historiques et bien sûr des romans. 

Cuba est une ile mythique, elle a inspiré de nombreux écrivains tels Hemingway ou Graham Greene. La littérature cubaine contemporaine est riche et souvent traduite en français. Voici notre sélection.

 

 

 

 

 

 

 

 

  • À Cuba, voilà quatre-vingt-quatre jours que le vieux Santiago rentre bredouille de la pêche. Désespéré mais soutenu par le jeune Manolin, il repart seul en mer et un marlin gigantesque vient enfin mordre. Débute alors le plus âpre des duels. Combat de l'homme et de la nature, roman du courage et de l'espoir, Le vieil homme et la mer est un des plus grands livres de la littérature américaine.
    Cette nouvelle traduction s'attache à restituer la prose lente, solennelle, presque dépouillée et subtilement ouvragée de Hemingway, lui redonnant ainsi toute sa dimension héroïque et tragique.

    Ajouter au panier
    En stock
  • « Notre agent à La Havane n'est pas un roman d'espionnage comme les autres : c'est, de l'aveu même de son auteur, "un conte de fées moderne". Le happy end est assuré, la force frôle le drame sans jamais y tomber et, pour une fois, le hasard des circonstances se plie complaisamment aux spéculations abstraites des hommes. Notre agent à La Havane, c'est un peu James Bond au pays des merveilles. »

    Ajouter au panier
    En stock
  • Décembre 1946 : les principaux caïds de la mafia américaine se réunissent à l'hôtel Nacional de La Havane, à l'invitation de Meyer Lansky et Charlie « Lucky » Luciano. Leur but ?
    Faire de Cuba une véritable base avancée du crime, en y créant l'un des empires du jeu et du divertissement les plus extravagants que le monde ait connus. Juin 1948 : Accusé de meurtre sur la personne d'un policier, Fidel Castro, jeune étudiant en droit versant dans le gangsterismo, ne laisse pas encore deviner le leader révolutionnaire qu'il deviendra bientôt.
    Nocturne à La Havane, c'est l'évolution croisée de ces deux trajectoires, mafia contre révolution, dans le légendaire Cuba de l'après-guerre, jusqu'à leur collision finale à la fin des années 1950. Un récit documenté, riche, minutieux, nourri des témoignages directs, qui se lit comme un roman. Ses personnages sont d'abord rendus pour ce qu'ils sont : des hommes, avec leurs rêves, leurs faiblesses, leurs amours.Meyer Lansky, le cerveau de la pègre, confie ses doutes au chauffeur de sa Cadillac ; Frank Sinatra ou John F. Kennedy cèdent à l'appel de la chair, aux frais de la mafia ; le dictateur Fulgencio Batista, sonné par cette Révolution qu'il n'a pas vu venir, rumine ses idées noires.Dans les chaudes nuits havanaises, au son des mambos et des complaintes jazzy, se nouent alors des fils qui permettent de mieux comprendre le Cuba d'aujourd'hui, et ses rapports conflictuels avec le grand voisin du nord...

  • Juan del Monte Jonava ne vit que pour chanter. Au Buena Vista Café, en plein coeur de Cuba, sa voix solaire lui a valu le surnom de « Don Fuego », la gloire de la rumba. Or, à presque 60 ans, son étoile s'est ternie. Le régime castriste, lui aussi, a vieilli. Il s'ouvre au monde, à l'argent, à la modernité. Le Buena Vista a changé de propriétaire. Et Don Fuego en est réduit à courir le cachet. Sa rencontre avec Mayensi, rousse incendiaire et mystérieuse de 40 ans sa cadette, fera rejaillir le feu de la passion dans les veines du sexagénaire... Au point de le consumer ?

  • À l'automne 1958, une jeune bourgeoise cubaine se rend dans les montagnes où Fidel Castro prépare son coup d'État. Le Comandante la veut. Leur passion ne durera qu'une poignée de jours mais marquera à jamais la vie de la jeune femme.Quarante plus tard, elle se confie au narrateur. Histoire vraie, récit inventé ? Nul ne sait. Reste le roman de sa passion secrète avec le jeune révolutionnaire Fidel Castro juste avant qu'il ne conquière le pouvoir... Né à Cuba en 1930, Eduardo Manet vit en France depuis 1970. Il est notamment l'auteur de L'Ile du lézard vert (prix Goncourt des lycéens) et de La Conquistadora disponibles en Points.

  • À Cuba, Léo Martin est commissaire de quartier dans la petite ville de Santa Clara, dont il est originaire. Il partage ses journées entre son travail et sa vie sentimentale et familiale chaotique : il passe d'une maîtresse à une autre, s'occupe de sa mère, chez qui il vit, veille sur une jeune femme qu'il considère comme sa soeur. Il doit aussi surveiller tous les petits trafics qu'impose la rigidité du régime : contrebande, prostitution et règlements de compte rythment le quotidien des habitants du quartier... Une affaire de lunettes de soleil volées et une série de meurtres l'obligent pourtant à considérer Santa Clara d'un autre oeil.

  • A la Havane, une petite fille aux cheveux crépus négocie le difficile tournant de l'enfance à l'adolescence, dans une famille condamnée à la cohabitation par les conditions sociales du pays: un père officier de toutes les guerres de la Révolution, une mère argentine droguée au tango, une tante amateur d'opéra, un oncle masseur et une grand-mère gardienne de la morale. L'enfant va peu à peu découvrir que tout le fragile édifice familial ne tient que sur le mensonge, à commencer par ses origines à elle.

    Celle qu'on a surnommée P'tit Mec fuit la famille pour les amis de son âge, fréquente les fêtes des années 80, les débats où l'on refait le monde, et goûte à la drogue, loin de l'apocalypse annoncée du système politique. Également étrangère à cet univers, tout aussi faux que celui de sa famille, l'adolescente cherche sa voie dans la solitude et le silence.

  • Ernesto a 12 ans lorsqu'on lui annonce la mort de son père dans les troupes cubaines envoyées en Angola. Fini les aventures trépidantes avec ses amis Lagardère et la belle capitaine Tempête, lui, le courageux comte de Monte-Cristo, se voit obligé de devenir «le fils du héros», une tâche particulièrement lourde dans un pays socialiste.

    Plus tard, obsédé par cette guerre dans laquelle son père a disparu, il étudie avec passion cette période sur laquelle les informations cubaines ne sont pas totalement fiables. Il tente alors de reconstruire l'histoire de la mort de son père et se rend compte que tout ne s'est pas passé comme il l'a imaginé. Faire la guerre est plus compliqué que ce qu'on croit.
    />
    Oscillant entre passé et présent, entre douleur et passion, Karla Suárez trace avec ironie et lucidité le portrait d'une génération écrasée par une vision héroïque de l'histoire et qui a dû construire, à travers les mensonges et les silences de l'idéologie étatique, ses propres rêves et ses propres voies vers la conquête de la liberté individuelle.

  • Écrivain marié, le nouveau héros de Gutierrez est à l'image de son auteur : assoiffé, inclassable et explosif ! Naviguant à la Havane entre crasse, misère et touffeur, il nous emporte par de courtes chroniques dans une faune sonore et brûlante, engluée par le quotidien, les rapports de force et le mauvais rhum. Une vie dont il faut savoir voler les instants de grâce sur le corps des femmes, avidement.

  • La Havane, mon amour

    Zoé Valdés

    • Arthaud
    • 31 Août 2016

    L'auteure livre un hommage à sa ville natale à travers ses souvenirs d'enfance et de jeunesse, des portraits de personnalités cubaines et d'anonymes, et des descriptions de quartiers et de paysages.

  • L'inspecteur Mario Conde est un peu perturbé : son chef est parti en retraite, un cyclone menace La Havane, et comble de l'ironie, il découvre que nombre de ses collègues sont corrompus... C'est décidé, cette enquête sera la der des der. Mais le meurtre atroce d'un ancien homme politique l'entraîne plus loin que prévu, dans un monde désabusé qui n'a connu que le revers de la médaille révolutionnaire.

    Traduit de l'espagnol (Cuba) par Mara Hernandez et René Solis.

  • Mario Conde a quitté la police cubaine pour se consacrer à l'écriture et au commerce des livres anciens, secteur très florissant dans La Havane dont la décadence se poursuit inexorablement. Au cours de travaux dans le jardin de la maison-musée d'Ernest Hemingway, un cadavre a été déterré. On fait appel au Conde. Dans l'ancien enclos des combats de coqs, le cadavre portait un insigne du FBI, dans la boîte sur la dernière étagère du placard des traces du passage d'Ava Gardner, dans la mémoire des vieux une mitraillette Thompson...

    Ce n'est pas facile d'enquêter sur un romancier de la taille de Papa quand on entretient avec son image et ses oeuvres des rapports ambigus d'admiration-haine, mais Mario va retrouver des amis de son grand-père qui lui raconteront ce monstre sacré, malade, généreux, odieux, paranoïaque, inoubliable. Il ira jusqu'au bout de l'enquête, au risque de mettre à mal les idées reçues.

  • Mario Conde enquête dans le quartier chinois de La Havane sur un assassinat qu'on pourrait dire exotique: le mort a un doigt tranché et deux flèches ont été dessinées au rasoir sur sa poitrine.

    Il fait trop chaud pour Mario mais il doit aider son ami Juan Chion, chinois atypique et amateur de métisses opulentes. Les recherches du Conde l'amènent à découvrir des aspects inattendus de l'histoire et de la réalité cubaines, et de l'émigration asiatique dans l'île.

    Une nouvelle aventure, autant littéraire que policière, et rondement menée, de l'inspecteur fétiche de Leonardo Padura.

  • Une chanteuse de boléro exilée à Miami suite à la révolution culturelle, un soldat déchiré entre son amour angolais et son épouse cubaine, une mère qui s'habille en noir avant qu'on lui annonce la mort de sa fille... Amours gâchés, nuits affriolantes et souvenirs entêtants. En treize nouvelles, nous sommes à Cuba, l'île qui habite les héros de Leonardo Padura.

  • Fulgencio Batista, celui que l'imaginaire collectif pétri par la propagande castriste considère comme un dictateur sanglant, à la solde des États-Unis et complice de la mafia, fut un personnage bien plus complexe que cela. Métis aux origines misérables, sergent révolutionnaire, président démocratiquement élu, écrivain autodidacte, homme d'État et putschiste autocrate, «El Hombre» accumulait les paradoxes.

    Dans une île de Cuba tourmentée par les affrontements politiques et la guérilla, son pouvoir s'effondra dans la nuit du Nouvel An 1959, faisant place nette à Fidel Castro et à son régime liberticide, dont les héritiers n'en finissent plus de reproduire le schéma totalitaire soixante ans plus tard.

    Les origines de cette tragédie permanente qu'est la révolution cubaine - n'en déplaise à ses nombreux thuriféraires - se trouvent dans ces «années Batista». Pour les connaître et les comprendre il est nécessaire d'en établir la contre-histoire.

    L'ouvrage présente le témoignage exceptionnel et inédit de Roberto «Bobby» Batista (un des fils de Fulgencio), et est accompagné d'un cahier photos et d'une ample chronologie qui retrace l'histoire de Cuba.

  • Cuba

    Elliott Erwitt

    En 1964, Ellio; Erwi; a été pendant une semaine l'hôte de Fidel Castro à Cuba. Le magazine américain Newsweek l'avait chargé de photographier le « líder maximo » en compagnie de Che Guevara, figure de proue de la révoluon cubaine. Plus de 50 ans plus tard, à la faveur de la normalisaon des relaons entre Cuba et les États-Unis, le photographe est retourné à Cuba pour y réaliser un reportage photographique sur les villes et les paysages, mais avant tout sur les habitants de ce pays fascinant. Réunies pour la première fois dans un livre, ces capvantes photos en noir et blanc brossent un tableau très inmiste de la vie sur ce;e île enchanteresse des Anlles. Portraits sur le vif de Castro, photographies de La Havane, véritable joyau architectural, ou scènes de la vie à la campagne font de Cuba une plongée dans le coeur et l'âme du pays. Avec des anecdotes personnelles d'Ellio; Erwi;, comme la situaon dans laquelle Che Guevara lui a carrément proposé une caisse de cigares, et une préface vibrante du crique li;éraire Henry Louis Gates, ce beau livre à vous couper le souffle est bien davantage qu'un simple portrait d'un pays et de ses habitants, c'est un témoignage historique sur une naon en mutaon, qui s'ouvre au reste du monde.

  • Cuba en 100 questions

    Michel Faure

    Qui fut le premier navigateur occidental à aborder Cuba ? Comment définir la dictature de Fulgencio Batista ? Qui était Fidel Castro ? Que s'est-il passé dans la baie des Cochons ? Comment Che Guevara est-il devenu un problème ? Comment la crise des missiles a-t-elle mis le monde au bord de la guerre nucléaire ? Que fut la « Période spéciale en temps de paix » ? Pourquoi la vie quotidienne à Cuba semble-t-elle souvent absurde ? Combien restent-ils de prisonniers politiques ? Que deviendra Cuba après le départ de Raúl Castro ?
    Depuis le xvie siècle, les Cubains n'ont jamais été maîtres de leur destin. Les soixante dernières années, ils ont vécu sous la domination de la figure héroïque et tyrannique de Fidel Castro. La guerre froide a fait de Cuba l'un de ses terrains de jeu et le régime n'a survécu que grâce aux perfusions soviétiques, jusqu'à la chute de l'URSS. Depuis la mort du Líder Maximo en 2016, ce cycle de contraintes et de pénuries, d'autoritarisme et de privations, cherche une fin honorable. Son frère Raúl, qui lui a succédé, tente de rendre compatibles réforme et dictature et d'engager un dialogue avec les États-Unis. Mais pour quel avenir ?En 100 questions/réponses, Michel Faure retrace l'histoire de Cuba et décrypte les réalités sociales, économiques et politiques de ce bastion communiste tropical à l'aube d'une nouvelle ère.

  • « Depuis tout petit, j'entendais parler de Cuba. Dans les années 1950, nos deux pays avaient développé d'excellentes relations. Et au fond de moi, j'ai toujours su qu'un jour j'irais là-bas. » Pour l'artiste chinois qu'est Li Kunwu, Cuba touche à l'intime, l'histoire de l'île faisant particulièrement écho à celle qu'il a vécue dans l'Empire du Milieu. La similarité des paysages avec ceux de son Yunnan natal l'émerveille, à l'instar du peuple cubain au destin si proche du sien. La ferveur de l'île et de ses habitants le poursuit jusque dans son atelier, où il réalise plus de trois cents dessins : encres, couleurs, lignes claires, portraits, paysages... Une diversité stylistique qui reflète tant la richesse de ses émotions que la profusion rencontrée sur place.

  • Cuban food is known worldwide for its blend of bright colors and intense flavors, and Cuba:
    The Cookbook is the first book to celebrate and document comprehensively its cuisine and contemporary food culture. Collected by those who best know the entire Cuban culinary landscape, the 350 home-cooking recipes in this compendium explore the country's myriad traditions and influences - from Spanish to Soviet to Chinese - through recipes for appetizers, rice dishes, fish, meat, vegetables, egg dishes, desserts, and more.

  • Une nouvelle édition tout en couleurs et avec de nombreuses photos pour découvrir ou redécouvrir cette île des Caraïbes en pleine transformation.
    Une promenade architecturale illustrée au coeur de La Havane.
    Une sélection d'adresses d'hébergement et de restauration pour tous les budgets, notamment de restaurants privés (« paladares ») et de chambres chez l'habitant, l'une des meilleures façons de rencontrer les Cubains.
    Un chapitre dédié aux activités de plein air : plages, pêche au gros, plongée, surf, observation des animaux, randonnée, escalade...
    Des conseils avisés pour se familiariser avec la manière de vivre des Cubains et une couverture approfondie de l'histoire passionnante de Cuba ; les facettes plus méconnues de ce pays en pleine mutation sont abordées pour sortir des clichés.
    Des informations pratiques indispensables pour se rendre d'une ville à l'autre en avion, en bus, en voiture, en moto, en train ou... en camion.
    Avec la reprise des relations diplomatiques avec les Etats-Unis, et malgré les soubresauts liés à l'élection de Donald Trump, les structures touristiques du pays sont en plein développement.
    Un plan détachable de La Havane avec les principaux sites, un index des rues et un plan des transports.

  • Le Routard, le meilleur compagnon de voyage depuis 45 ans.Dans cette nouvelle édition du Routard Cuba vous trouverez une première partie en couleurs avec des cartes et des photos, pour découvrir plus facilement le pays et repérer nos coups de coeur ; des suggestions d'itinéraires et des informations pratiques pour organiser votre séjour ; des adresses souvent introuvables ailleurs ; des visites culturelles originales en dehors des sentiers battus ; des infos remises à jour chaque année et plus de 47 cartes et plans détaillés.Merci à tous les Routards qui partagent nos convictions : Liberté et indépendance d'esprit ; découverte et partage ; sincérité, tolérance et respect des autres.

  • Bienvenue au pays de la salsa, de la Révolution et des cigares ! Laissez-vous envoûter par Trinidad la coloniale, les paysages uniques de la vallée de Vinales, les plages de rêve des "cayos", sans oublier La Havane, tout simplement fascinante. Nos auteurs sur le terrain ont sélectionné : 10 incontournables de la destination en images, 20 coups de coeur, 4 itinéraires de 1 à 3 semaines ; 120 promenades et circuits conseillés, et tous les sites classés par étoiles ; 470 adresses pour tous les budgets ; 23 cartes et plans Michelin.

  • Cuba

    Thierry Buanic

    Cuba : un mille-feuille où l'histoire est plus présente qu'ailleurs, un cocktail au même nom partout mais qui n'a jamais le même goût, une rue où l'on passe d'une porte à l'autre de l'Espagne coloniale au magasin d'État vide, dans laquelle roule une Chevrolet 1954 suivie d'une Lada 1970.
    Et d'une carriole à cheval sur fond de musiques multiples toutes héritées du « son » cubain, en face d'un immense panneau qui dit : « Un monde meilleur est possible », avec la gueule d'ange du Che.

    Les auteurs ont parcouru en toute liberté le pays dans tous les sens et exploré des régions, notamment dans le Sud, très peu touristiques encore, à découvrir absolument.

  • En route ; carnet de voyage

    Collectif

    Des carnets à remplir, qui contiennent aussi des activités et des informations indispensables avant de partir en vacances.
    Un format pratique : ils peuvent être emportés partout.
    La fermetre avec un aimant permet de conserver les documents et photos.

    Vous partez en vacances ? Vous avez des enfants ?
    Si vous avez répondu «oui» à ces deux questions, ces deux livres sont faits pour vous ! Dans l'un, les adultes pourront rassembler leurs souvenirs de vacances, afin de n'en rien oublier, et de se remémorer à jamais leurs émotions à la découverte de nouveaux paysages. Dans l'autre, vos enfants pourront retranscrire leurs vacances à leur manière.
    De quoi les occuper pendant les trajets !

empty