Rencontre avec Patrick de Gmeline : le vendredi 09 février.

 Patrick de Gmeline rencontre dans le 17eme
Patrick de Gmeline, reconnu comme l'un des meilleurs historiens militaires français, est l'auteur d'une trentaine d'ouvrages. Deux fois lauréat de l'Académie française, il a été couronné par de nombreux prix littéraires. Il publie en janvier 2018 aux éditions Omnibus une biographie de François de sales.




Vitrine Comme une orange Librairie 17ème arrondissementNé dans une famille d'ancienne noblesse savoyarde, François de Sales (1567-1622), personnalité majeure de l'Eglise catholique tant par son action au temps des guerres de Religion que par l'héritage qu'il a laissé, choisit très jeune sa voie. Ordonné en 1593, il est rétablit le catholicisme dans la région de Genève alors sous la coupe des protestants. Ordonné évêque de Genève en 1602, il siège en exil à Annecy. En 1610, il fonde avec Jeanne de Chantal l'Ordre de la Visitation, dont les visitent pauvres et malades. Personnalité charismatique, réputé pour sa douceur, redoutable argumentateur, humaniste et organisateur hors pair, il a laissé une oeuvre spirituelle considérable : Introduction à la vie dévote (1608), Traité de l'amour de Dieu (1615), et une correspondance importante. Canonisé dès 1665 (fêté le 24 janvier), docteur de l'Eglise (1877), il est l'auteur catholique le plus publié dans le monde. Patrick de Gmeline restitue avec son talent de conteur cette vie riche et foisonnante. Une biographie illustrée par une centaine de documents, le portrait d'un homme profondément attachant dans une époque troublée.





Patrick de Gmeline est aussi auteur de bandes dessinées. Voici un aperçu de sa bibliographie.
  • Né dans une famille d'ancienne noblesse savoyarde, François de Sales (1567-1622), personnalité majeure de l'Eglise catholique tant par son action au temps des guerres de Religion que par l'héritage qu'il a laissé, choisit très jeune sa voie. Ordonné en 1593, il est rétablit le catholicisme dans la région de Genève alors sous la coupe des protestants. Ordonné évêque de Genève en 1602, il siège en exil à Annecy. En 1610, il fonde avec Jeanne de Chantal l'Ordre de la Visitation, dont les visitent pauvres et malades. Personnalité charismatique, réputé pour sa douceur, redoutable argumentateur, humaniste et organisateur hors pair, il a laissé une oeuvre spirituelle considérable : Introduction à la vie dévote (1608), Traité de l'amour de Dieu (1615), et une correspondance importante. Canonisé dès 1665 (fêté le 24 janvier), docteur de l'Eglise (1877), il est l'auteur catholique le plus publié dans le monde.
    Patrick de Gmeline restitue avec son talent de conteur cette vie riche et foisonnante. Une biographie illustrée par une centaine de documents, le portrait d'un homme profondément attachant dans une époque troublée.

  • La Légion étrangère, cette troupe d'élite mythique composée de soldats étrangers commandés par des officiers français est admirée par toutes les nations du monde. Depuis 1831, date de sa création, elle s'est distinguée sur nombre de champs de bataille. Du Mexique à l'Espagne, de l'Afrique du Nord à l'Indochine, des Emirats au Pacifique. Sans oublier la France, en 1870, puis pendant les deux guerres mondiales.
    Ce livre raconte l'histoire officielle mais aussi officieuse de ceux qui se sont fait appeler les « képis blancs », depuis l'origine du corps jusqu'à nos jours. Reconnaissables aujourd'hui à leurs bérets verts, ces soldats combattent pour la liberté dans le cadre des opérations extérieures et, face à la menace terroriste, assurent la sécurité dans plusieurs villes de France. Fruit de nombreuses années de recherches, cet ouvrage présente la Légion étrangère dans sa globalité, à travers les archives et les récits dont beaucoup sont inédits ou peu exploités : une saga qui honore à juste titre ces « Français par le sang versé » dont les portraits émaillent cet ouvrage écrit d'une plume enlevée.
     

  • En 1729, Nicolas Ruinart, propriétaire d'une prospère maison de drap, abandonne définitivement son commerce pour se lancer dans le « vin de bulles », qui coule à flots dans l'entourage du roi à Versailles. La première maison de champagne est née...
    Alors que tout les sépare, les Ruinart, riches notables champenois, et les Verzenay, hommes de la terre et de la vigne, vont unir leurs destins pour la gloire d'un des plus prestigieux savoir-faire français.
    À travers le parcours croisé de ces deux familles - dans lesquelles on est chef de maison ou maître de cave de père en fils - ce sont presque deux siècles de vie champenoise qui sont brossés, du début du XVIIIe siècle à la fin de la Grande Guerre, dans cette fresque qui mêle personnages fictifs et réels.

  • Comment cet obscur capitaine au début de la 2nde Guerre mondiale est-il devenu le glorieux général de la 2e DB qui a paraphé pour la France la capitulation japonaise ? Refusant de baisser les armes lors de l'armistice, il gagne Londres et se retrouve chargé du ralliement de l'Afrique équatoriale française à la France Libre. À force d'énergie, Leclerc participe à la libération du territoire et est ainsi considéré comme ayant lavé l'affront de la défaite de 1940. Grillant la politesse aux Américains, il pénètre même dans le Berghof, le chalet bavarois où Hitler aimait séjourner. Le 26 août 1944, il est aux cotés du général de Gaulle pour descendre triomphalement l'avenue des Champs Elysées. De Philippe de Hautecloque à « Leclerc », voilà la biographie d'un grand homme de guerre qui eut une remarquable trajectoire militaire.

    La Fondation Maréchal Leclerc a voulu honorer cette année, soixante-dix ans après sa mort, la mémoire de Philippe de Hautecloque (1902-1947). Une BD pour rendre hommage au libérateur de Paris disparu tragiquement.

  • À la Révolution française, la Marine française connaît une période de crise, due à l'exil des officiers, la plupart issus de la noblesse et à l'indiscipline suscitée par les idées révolutionnaires. L'Empire ne sera guère plus favorable à notre marine : Napoléon est bien conscient de son importance, surtout face à la conquérante Royal Navy mais ne trouve pas l'homme de génie, capable de réformer la Marine à l'image de ses généraux pour l'Armée de Terre.

    L'histoire de la Marine au XIXe siècle suit les tourments de la vie politique et sociale : drame de la Méduse sous la Restauration, guerre de course contre les Anglais avec Surcouf, modernisation technique des bateaux sous le Second Empire, conquêtes coloniales en Algérie puis en Indochine.

    En 1870, l'Allemagne ne se risque pas à attaquer la France - deuxième puissance maritime mondiale après l'Angleterre - sur mer. Mais il en sera bien autrement lors de la Grande Guerre.

    Dans la suite des deux premiers tomes : de saint Louis à Louis XIV et de Louis XV à la fin de l'Ancien Régime, une BD accessible à tous les publics à partir de 12 ans pour appréhender notre histoire de France sous un angle original : la mer.

  • Le deuxième volet de cette grande fresque sur l'histoire de la Marine, pour la première fois en bandes dessinées fait revivre les grandes figures qui ont fait le prestige de la Royale: Bougainville, Suffren, Lapérouse...

    Louis XVI, passionné par sa Marine, avait bien conscience de son importance. La Royale a joué un grand rôle dans l'histoire politique mouvementée de la France au XVIIIe siècle. Elle fut à l'origine de grandes expéditions scientifiques et militaires mais aussi de l'indépendance des États-Unis.

    Un superbe travail de l'historien Patrick de Gmeline et du jeune dessinateur italien Vincenzo Federici.

  • Pour la première fois en bande dessinée, une grande fresque sur l'histoire de la Marine française en 4 tomes.

    Ce premier album fait revivre les grandes figures qui ont fait le prestige de la Royale: Jacques Cartier, Duquesne, Tourville ou Jean Bart... soutenues par de grands serviteurs de l'État comme Richelieu ou Colbert qui avaient bien compris que la grandeur de la France était liée à celle de sa Marine.

    Un superbe travail de l'historien Patrick de Gmeline et du dessinateur italien Vincenzo Federici.

empty