Anaïs Vaugelade - Atelier Dédicace autour de son dernier album

Anaïs Vaugelade - Dédicace à la librairie Comme une orange
Comment fabriquer son grand frère; un livre d'anatomie et de bricolage - Anaïs Vaugelade



22 février 2016 - Nous recevrons Anaïs Vaugelade dans le cadre de la sortie de son album "Comment fabriquer son grand frère; un livre d'anatomie et de bricolage".
L'occasion de découvrir ou redécouvrir les albums de l'artiste.



 
  • Un grand frère ? Zuza n'en a pas. Pourtant elle sait exactement comment elle veut qu'il soit. Alors elle décide de le bricoler, avec une encyclopédie et l'aide de ses amis. Commencer par le squelette en bois, les tendons en caoutchouc, les muscles en ficelles. Puis le cerveau, les organes, les nerfs, les veines, les poils, du ketchup pour le sang et pour les ongles, des coquillages nacrés. Mais quand le frère sera prêt, comment réussir à le faire bouger, parler, s'animer ? Anatomie et poésie sont les deux mamelles de cet album hors du commun. A partir de 5 ans.

  • Quand on est un vieux loup et que c'est l'hiver, que faire ? Le loup de notre histoire va de maison en maison avec dans son sac un caillou pour faire... de la soupe au caillou. Mais chacun a une recette différente : le cochon ajouterait bien des courgettes, le cheval et le canard suggèrent des poireaux. Et ainsi de suite... jusqu'à faire une vraie soupe ! Mais notre loup n'avait-il pas une autre idée derrière la tête ?

  • Il était une fois un petit tyrannosaure qui n'avait pas d'amis parce qu'il les avait tous mangés. Il avait essayé de se retenir très fort, mais il avait toujours si faim, si faim, qu'il se jetait sur chaque nouvel ami et n'en faisait qu'une bouchée. Ce jour-là, le petit tyrannosaure venait juste d'avaler son dernier nouvel ami. Il pensa qu'il était seul désormais, totalement seul dans la grande forêt. Il fut pris d'une immense tristesse et se mit à pleurer. Puis il sentit qu'il commençait déjà à avoir faim, et il se mit à pleurer encore plus fort. Heureusement, quelqu'un s'approchait. Quelqu'un qui savait comment faire pour ne pas être mangé. Quelqu'un qui allait changer la vie du petit tyrannosaure. Pour toujours.

  • Le dimanche, c'est un tradition familiale, la petite ogresse mange un enfant. Mais un jour elle attrape un petit garçon si gentil qu'elle n'a plus envie de le manger. Les ogresses aussi tombent amoureuses...

  • Zuza !

    Anaïs Vaugelade

    "Il y a un crocodile dans la vie de Zuza, quoi qu'elle fasse, il est là. Qu'elle veuille border tous ses bébés pour la nuit, qu'elle cherche à récupérer son dîner qui s'en est allé par la fenêtre, qu'elle prenne soin de se savonner jusqu'aux orteils dans sa baignoire... Crocodile... Crocodile ! Au début, il dérange, il gêne, il encombre. Mais, chaque fois, Zuza lui fait une petite (grande) place, le laisse jouer son rôle de crocodile familier, et tout finit par s'arranger !"

  • Un fermier sans qualités Chez les Dumordu, on est fermier de père en fils. C'est ce qu'Archibald Dumordu a déclaré à son fils Douglas, juste avant de mourir. Malheureusement, il n'a rien eu le temps de lui dire d'autre. Douglas veut bien devenir fermier, mais il ne sait pas traire les vaches, il croit que même les carottes poussent dans les arbres. Les fermiers des alentours se moquent tous de lui mais Douglas sait parler aux animaux et dans son poulailler, il y a un poulet qui s'appelle Ernest, un poulet merveilleux, qui peut transformer sa vie.

empty